Notice

Le Journal de l'Ain
Complément d'information

Journal du département de l’Ain puis Journal de l’Ain avec comme sous-titres : « Feuille politique, littéraire et agricole », puis, « Désigné pour la publication légale des annonces judicaires des arrondissements de Bourg et Trévoux », puis « Quotidien d’informations générales », puis, « Quotidien du soir ».

Journal de droite, conservateur, catholique, royaliste.
D’avril à septembre 1792, le parti des patriotes de l’Ain tentent de publier le Journal de l’Ain, organe de la société populaire des amis de la constitution de Bourg, mais il ne résiste pas aux nouvelles conjonctures financières que la société populaire de Bourg rencontre à la fin de 1792 et au départ de son principal rédacteur, Jean Antoine de Rostaing. N’ayant pas à notre disposition le 1er n° de 1800, nous ne pouvons pas présenter de façon certaine ce périodique. Le Journal de l’Ain est le seul périodique jusqu’à la parution du Courrier de l’Ain en 1821. Les premiers périodiques du département sont donc bressans. Le Journal de l’Ain ainsi que les autres périodiques s’affirment sur le plan des opinions politiques surtout à partir de la fin du Second Empire en 1870. Le Journal de l’Ain reste anti-républicain et choisit le camp des antidreyfusards. Il reste de tendance conservatrice entre les deux guerres et très proche de l’Evêché. Il tirait à moins de six mille exemplaires. De 1939 à 1944, le tirage est d’environ 900 exemplaires.

Dates d'existence

n° 1(1er janvier 1853) - n°15 (9 avril 1854)
La collection est conservée dans l’Ain de 1809 à 1844. Les lacunes sont : 1800 à 1808, 1823, 1828, 1831,1870 (cette année est mauvais état). La BnF détient les années manquantes.
Le Journal de l’Ain est interdit de paraître en application de l’arrêté du Commissariat régional de la République à Lyon du 3 septembre 1944 et placé sous séquestre judiciaire en application du décret du 23 novembre 1944. Il est, par ses écrits, considéré comme « organe collaborationniste, inféodé à l’action anti-nationale du Gouvernement de Pétain ». L’imprimerie et son personnel sont réquisitionnés et mis à disposition du Comité départemental de Libération de l’Ain en vue d’assurer l’impression des journaux Le Libérateur et L’Eclaireur de l’Ain.

Période numérisée

1809 - 1894

Périodicité

trois jours par semaine, lundi, mercredi et vendredi

Éditeur/Imprimeur

Pierre-François Bottier (associé à Jean-Marie Legrand), imprimeur-libraire à Bourg à sa fondation.L’un de ses plus célèbres imprimeur et propriétaire-gérant est Jean-Melchior Villefranche à la fin du 19e-début du 20e siècle. En septembre 1944 c’est Noël Villefranche qui en est le directeur et Catherin gérant rédacteur.

Contributeurs célèbres

Jean-Melchior Villefranche (une exposition a été réalisée sur cet auteur en 1999 à la médiathèque Elisabeth et Roger Vailland de Bourg-en-Bresse)

Zone de diffusion

arrondissement de Bourg, clientèle composée essentiellement de commerçants et de cultivateurs

Établissements conservant les exemplaires papier

Archives départementales de l'Ain, Bibliothèque de Bourg-en-Bresse

Département

01