Structure

Bibliothèque municipale. Bibliothèque d'Etude et du Patrimoine. Grenoble, Isère

Département

Isère

Type de fonds

Fonds spécialisé


Le fonds en chiffres

Volume total

12 000 unité(s)

Répartition

environ 10 000 Monographies
environ 80 Textes manuscrits


Historique et constitution

Historique

Le fonds fut constitué à l'origine par les 60 volumes de manuscrits de l'écrivain donnés par Mme Praxède Payan, veuve de Louis Crozet, l'ami de Stendhal. Il a été complété par de nombreux dons (don Martinaud de 24 dossiers, don du Pr Victor Del Litto, de sa bibliothèque et des archives du Stendhal Club). Il est également augmenté par des achats d'autographes et d'éditions originales (lettres de Stendhal à Lysimaque Tavernier, lettres de Mme Ancelot à Stendhal, manuscrit de Histoire d'une partie de ma vie, manuscrit d'Histoire d'Espagne, manuscir du Journal...).

Ancien(s) possesseur(s)

Louis Crozet (1784-1858), inspecteur des Ponts et Chaussées, maire de Grenoble, héritier des manuscrits de Stendhal.

Donateur(s)

Mme Praxède Payan, veuve de Louis CrozetVictor Del Litto (1911-2004)Henri Martineau (1882-1858)

Acquisition

Achat(s), Don(s)

État du traitement

Numérisé, Catalogué, Classé

État d'accroissement

Fonds ouvert


Description du contenu

Langue(s)

Multilingue (ou Polyglotte)

Type(s) de documents

Thèses, Estampes, Monographies, Textes manuscrits, Cartes et plans

Informations complémentaires

Fonds consacré à Stendhal : manuscrits de ses oeuvres, plusieurs centaines d'estampes, plus de 10 000 volumes imprimés, avec toutes les éditions originales imprimées des oeuvres de l'écrivain, l'ensemble des éditions de ses oeuvres en langues étrangères, ainsi que des études et thèses sur l'écrivain et son oeuvre. Environ 40 000 pages de manuscrits de l'écrivain, soit plus des trois quarts conservés dans le monde. À partir d'un premier don fondateur en 1861 et enrichi par des achats ou d'autres dons au fil du temps, ces manuscrits regroupent la correspondance de Stendhal, ses journaux, ses brouillons, et des œuvres de tout premier ordre : Vie de Henry Brulard, Souvenirs d'égotisme, Mémoires d'un touriste, Lamiel, Lucien Leuwen... Les manuscrits, au commencement des collections stendhaliennes, en sont ainsi le cœur. Notons que ceux du Rouge et le Noir ou de La Chartreuse de Parme n'existent plus : il était coutumier au XIXème siècle de détruire après publication les manuscrits d'une œuvre. Plus de 10 000 ouvrages imprimés, depuis toutes les éditions originales jusqu'aux éditions les plus récentes, en passant par les éditions en langue étrangère, les thèses, les bibliographies et les études stendhaliennes.


Accès et catalogues

Fonds numérisé en ligne

Manuscrits de Stendhal conservés à la Bibliothèque municipale de Grenoble : vues numérisées des pages, transcriptions et descriptions. http://www.manuscrits-de-stendhal.org/

Catalogue(s) imprimé(s)

Pour les imprimés : Victor Del Litto et Paul Hamon, Catalogue du fonds Stendhal. I. Imprimés (1814-1900), ouvrages annotés, 1987, VI-137 p. Pour les manuscrits : Victor Del Litto et Paul Hamon, Catalogue du fonds Stendhal. II. Manuscrits, 1995, XXV-255 p.

Catalogue(s) en ligne

Catalogue collectif de France http://www.ccfr.bnf.fr/portailccfr/

Références bibliographiques

P. Vaillant, 'Stendhal à la Bibliothèque de Grenoble', dans Stendhal Club, 1962.

Exposition(s)

Stendhal et Grenoble, 1955