Notice

Le Journal de la Division d'Annecy
Complément d'information

Le Journal de la Division d’Annecy : feuille politique, commerciale, industrielle et littéraire

Journal « conservateur progressiste », monarchiste constitutionnel et anti-annexionniste.

Dans le numéro du 23 février 1848, le Journal de la Division d’Annecy s’intitule « conservateur-progressiste » et prend pour devise : Constitution, Ordre, Liberté. Yves Tyl (La presse en Savoie, Y. Tyl, in revue l’Histoire de Savoie n°111, 1993 ; cote ADHS : PER 1408) cite l’éditorial du 23 février 1848 : « notre feuille entrera sincèrement dans la carrière que la volonté du monarque lui ouvre. Constitution, ordre et liberté, voilà notre devise » .Le même éditorial indique le souhait de la rédaction d’être un « organe indépendant et modéré » (…). « Nous voulons que l'autorité et la religion soient respectées, parce que ce respect est la sauvegarde de l'ordre public ». Suite à la proclamation de la Seconde République française, le journal affirme son opposition à toute annexion de la Savoie par la France.

Il succède à la Feuille d’Avis de l’intendance générale et de la ville d’Annecy… suite à l’octroi le 8 février 1848 par le roi Charles-Albert, d’une Constitution pour le royaume de Piémont-Sardaigne. Par ce changement de titre, le journal annonce « entrer en carrière politique » (numéro du 16 février 1848) afin de soutenir le changement d'orientation du régime vers une monarchie constitutionnelle.

La feuille lance également une campagne « où il essaie de démonter qu’une union avec la nouvelle République française serait désastreuse » (La Presse Savoyarde de 1815 à l’abdication de Charles-Albert / Louis Dépollier, 1946 ; cote ADHS : brochures delta 1273), dénonce l’invasion de Chambéry par les Voraces le 4 avril et réaffirme son « immémoriale fidélité à l'immortelle Maison de Savoie » (numéro du 7 avril 1848).

Auteur de cette notice descriptive : Laurent Vittet, Archives départementales de la Haute-Savoie.

Dates d'existence

16 février 1848 - 13 juin 1848.
Le journal change de titre et devient le 16 juin 1848 L’Echo du Mont-Blanc : journal de la Division d’Annecy.

Période numérisée

1848 (février à juin)

Périodicité

hebdomadaire.

Éditeur/Imprimeur

Le titre est édité par Aimé Burdet, éditeur et libraire catholique (pour une biographie plus complète, voir la fiche qui lui est consacrée dans La Feuille d’Avis).

Contributeurs célèbres

Aimé Burdet (1737-1862), éditeur et libraire catholique (voir plus haut).
Ignace Billo (Chambéry, ? - Florence, 7 décembre 1871), « Bibliothécaire du ministère des travaux publics d’Italie. Né à Chambéry, il avait fait une partie de ses études au collège d’Annecy. Il a publié un grand nombre de poésies dans les journaux savoisiens » (Revue Savoisienne, 20 décembre 1871, p. 104 ; cote ADHS : PER 1391). Louis Dépollier parle d’Ignace Billo comme d’un « avocat de grand talent bien connu en Savoie à cette époque » dont les correspondances publiées par la Feuille d’avis disent l’enthousiasme du peuple après la promulgation des lois organiques du 30 octobre 1847. (La presse savoyarde de 1815 à l’abdication de Charles-Albert / L. Dépollier. – Annecy, 1946. Cote ADHS : Brochures delta 1273.)

Zone de diffusion

Journal édité à Annecy. La zone de diffusion est celle de l’Intendance d’Annecy, circonscription du royaume de Piémont-Sardaigne qui correspond à l’actuel département de la Haute-Savoie.

Établissements conservant les exemplaires papier

Archives départementales de la Haute-Savoie

Département

74