Icon section
separator

Réseau des médiathèques de l’agglomération Valence-Romans

Bibliothèque municipale

Présentation

 À ce jour, le réseau de lecture publique de l’Agglomération Valence Romans comprend 14 médiathèques, réparties sur tout le territoire.


La Bibliothèque de Romans présente un important fonds de livres d’artiste et un fonds d’ouvrages régionaux.


La Médiathèque de Valence, classée depuis 1945, conserve les collections patrimoniales.

Elles représentent plus de 65 000 documents, en comptant la documentation régionale, patrimoine de demain. Héritière de la bibliothèque de l’ordre de Saint-Ruf (XIIe–XVIIIe siècle), et de la bibliothèque de l’Université (1452-1790), la Bibliothèque de Valence a été dotée des saisies révolutionnaires (collections ecclésiastiques et privées) et des confiscations lors de la séparation de l’Eglise et de l’Etat en 1905.

Elle s’est également enrichie à la faveur de dons et legs, sans oublier les achats réguliers effectués par la Ville.

Cette collection historique conserve d’importants ouvrages anciens et précieux, parmi lesquels :

  • des manuscrits médiévaux et modernes ;
  • des imprimés, du XVe au XIXe siècle (39 incunables, plus de 6000 ouvrages de droit, théologie, littérature, et histoire du XVIe au XIXe siècle)
  • différents grands ouvrages des XVIIIe et XIXe siècles  tels que  la 1ère Encyclopédie de Diderot et d’Alembert, l’ensemble des gravures de Piranèse, et la Description de l’Egypte lors de l’expédition de Bonaparte

La documentation régionale, de nature encyclopédique, réunit près de 20 000 documents concernant Valence, la Drôme, la province du Dauphiné et, une partie de l’Ardèche depuis le 15e siècle à aujourd’hui. Elle est constituée de documents très variés : monographies, journaux locaux, photos, cartes postales, gravures, affiches, estampes, cartes, partitions, jeux etc…


Le fonds compte aussi des livres de bibliophilie contemporaine. On trouve plus de 400 ouvrages réalisés par des artistes de renom tels que Picasso, Matisse, Cartier-Bresson, Viallat, Tapiés, Zao You Ki, etc… la politique d’acquisition est aujourd’hui axée autour du travail des maisons d’éditions locales (la Sétérée, Imprints, Les Ateliers du hanneton, le Pigeonnier).


La médiathèque possède également des fonds spécifiques comme les archives de la communauté de travail BOIMONDAU, la bibliothèque du poète ardéchois Paul Vincensini, des documents relatifs aux chantiers de la jeunesse, le fonds Marius Villard, le fonds Adolphe Rochas, le fonds Maurice Champavier ou encore le legs Belat qui sont tous répertoriés au CCFr.


Le fonds patrimonial présente des lignes de force autour des débuts de l’imprimerie à Valence, les enseignements de l’ancienne Université de Valence (droits, philosophie et médecine), la vie religieuse, l’agriculture, la gastronomie, la vie intellectuelle à Valence et sa région entre 1850 et 1920, ou encore l’occitan.

Un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France a permis de numériser des documents du fonds de documentation régionale tombés dans le domaine public. Vous pouvez les consulter depuis chez vous sur le site de Gallica.