Icon section
separator

L'héritage des sociétés savantes

Mystérieuses, souvent anciennes, elles opèrent le virage de la modernité et sont ancrées dans le 21e siècle. Levons le voile sur ces sociétés héritées du passé pourtant tournées vers l'avenir du patrimoine.


L'héritage des sociétés savantes Page du Congrès des sociétés savantes savoisiennes tenu à Evian-les-Bains (Haute-Savoie) les 31 août, 1er, 2 et 3 septembre 1896, quatorzième congrès.©Gallica

Les sociétés savantes, témoins du passé...

Qu’elles soient généralistes ou spécialisées, nationales ou régionales, les sociétés savantes ont joué et jouent un rôle dans l’élaboration et la diffusion du savoir. Au cours du 18e siècle, parallèlement à la naissance des académies provinciales, à caractère surtout littéraire, des sociétés savantes dans le domaine des sciences, de l'agriculture, de la médecine apparaissent partout en France. 

Une société savante qui peut aussi porter le nom de société d'émulation est une association d'érudits. Composées principalement d'amateurs et de notables locaux, désireux de s'adonner ensemble à des études et des recherches dans différents domaines, ces sociétés jouent souvent un rôle important d'archivage et de valorisation de savoirs et savoir-faire locaux. Le résultat de leurs réflexions et de leurs travaux est publié dans un bulletin, une revue ou des actes, souvent édités par l'association elle-même. Tournées vers le travail collaboratif, aux côtés de musées, d'universités, d'écoles, les sociétés savantes se réunissent autour de thèmes divers concernant souvent l'étude du patrimoine culturel régional.

Certaines d'entre elles ont, au fil des siècles, constitué d'importantes bibliothèques et disposent de fonds patrimoniaux précieux, composés notamment d'archives propres, produites par l'existence même de la société (correspondance, liste de membres, procès-verbaux de réunions) ou des dons et legs d'archives privées qui témoignent d'une riche histoire.



...actrices du futur.

Considérées comme vieillissantes, elles n'ont pourtant jamais été aussi nombreuses en France. Le Comité des Travaux Historiques et Scientifiques (CTHS), institut rattaché à l’École nationale des chartes (lien url) qui soutient les sociétés savantes dans le développement de leurs activités en recense 2000 dans son annuaire en ligne (lien url). Cette présence sur le territoire et la vivacité des sociétés savantes sont à l'origine de la création d'une Fondation du CTHS pour décerner des prix et renouer avec une tradition ancienne de reconnaissance des travaux menés par les sociétés savantes. La Fondation a pour ambition de distribuer divers prix, dès 2018 : un prix de thèse destiné à récompenser l’excellence de la recherche d’un jeune docteur ; un prix destiné à mettre en valeur les projets d’une société savante particulièrement dynamique ; un prix destiné aux enseignants du second degré porteurs d’un projet avec une société savante (en partenariat avec l’Association des professeurs d’histoire-géographie).

 Par ailleurs, la Bibliothèque nationale de France (BnF) participe à la numérisation de périodiques des sociétés savantes pour les rendre accessibles gratuitement sur le site Gallica (lien url). Ces publications imprimées (revues, bulletins, mémoires, annales, monographies) que la BnF reçoit au titre du dépôt légal, représentent une richesse inestimable, encore mal exploitée, car ces publications restent très spécialisées.

En Auvergne-Rhône-Alpes

Difficile d'établir une liste exhaustive des sociétés savantes sur le territoire d'Auvergne-Rhône-Alpes, car elles sont là aussi nombreuses et très actives. L'annuaire du CTHS en recense actuellement 46 en Auvergne (Allier, Cantal, Haute-Loire, Puy-de-Dôme) et 507 en Rhône-Alpes (Ain, Ardèche, Drôme, Isère, Loire, Rhône et Métropole de Lyon, Savoie, Haute-Savoie).
Ci-dessous les actualités de plusieurs sociétés savantes concernant le patrimoine écrit de la région :
  • L' Académie du Faucigny fondée le 5 novembre 1938 à Bonneville (74), est une association qui étudie l'histoire, l'art, l'archéologie, la culture et l'ethnologie de l'ancien duché de Savoie, en particulier de la province du Faucigny. Elle a récemment organisé une conférence sur les fonds d'ouvrages des presbytères (lien url) et fête cette année ses 80 ans.
  • La société d’Émulation du Bourbonnais (03) a participé à l'élaboration de l'exposition Trajectoires Kanak. Histoires de voyages en Nouvelle-Calédonie avec le musée Anne-de-Beaujeu de Moulins en mettant à disposition son fonds Léon Moncelon. Pour en savoir plus, rendez-vous sur l'agenda de Lectura Plus (lien url).