Icon section
separator

Bibliothèque municipale du Puy-en-Velay

Bibliothèque municipale


Bibliothèque municipale du Puy-en-Velay Logo de la bibliothèque municipale du Puy-en-Velay

Présentation

La bibliothèque municipale du Puy-en-Velay est située au cœur de la ville, chef-lieu du département de la Haute-Loire. Les collections patrimoniales de la bibliothèque sont composées de plusieurs fonds de provenances différentes. Ils sont disponibles à la consultation sur place, au deuxième étage de la bibliothèque.

Comme beaucoup de bibliothèques patrimoniales, on y trouve un fonds général, constitué principalement des confiscations de l’État lors de la Révolution puis lors de la loi Combes (pour la séparation de l’Église et de l’État), augmenté des acquisitions des bibliothécaires au fil du temps et de petits dons de particuliers. Ce fonds compte plus de 13 000 documents, dont 468 éditions du 16e siècle, plusieurs incunables, et plus de 200 manuscrits et tapuscrits. Le plus ancien d'entre eux est un Commentaire sur les Évangiles daté du 9e siècle. De cette collection ont été extraits de nombreux ouvrages destinés à constituer le fonds local, qui continue d'être augmenté principalement par les documentaires contemporains et des périodiques d'intérêt régional.

Au début du 20e siècle, la bibliothèque a bénéficié de deux legs très importants : celui de Philippe Jourde, décédé en 1905, et celui de Léon Cortial, en 1937.
  • Philippe Jourde, né en 1816 au Puy-en-Velay, était directeur du journal Le Siècle. Réputé pour ses opinions républicaines et humanistes, il a côtoyé les grands hommes de lettres de son époque : Malot, Zola, Vallès, etc. Il a légué à la bibliothèque sa bibliothèque personnelle : presque 9000 documents principalement du 19e siècle, dont de nombreuses éditions originales, à petit tirage, dédicacées, sur tous les sujets intéressant l'homme cultivé qu'il était.
  • Léon Cortial était un bibliophile averti et fortuné : le fonds qu'il a légué à la bibliothèque est un fonds de collectionneur. Il s'est notamment intéressé à l'histoire locale et a ainsi pu constituer une des plus intéressantes bibliothèques connues sur le Velay : environ 6000 volumes dont des manuscrits, des incunables, des ouvrages rares des 16e et 17e siècles et de nombreux documents connus à un seul exemplaire, sans oublier une collection de plus de 1400 documents iconographiques (estampes, dessins, photographies, placards).

Les collections patrimoniales sont en cours de signalement sur le catalogue en ligne de la bibliothèque et sur le Catalogue Collectif de France (CCFr). Elles sont consultables sur place, sans rendez-vous, aux heures d'ouverture de la bibliothèque.