Icon section
separator

Le printemps du Patrimoine écrit

Les événements et actualités à ne pas manquer en avril !


Le printemps du Patrimoine écrit Gravure de fleur. © Herbiers de l'Université Claude Bernard Lyon 1

Au programme de ce printemps 2018 en région Auvergne-Rhône-Alpes, de belles fleurs, une reconversion professionnelle, une excursion en montagne, un voyage exotique, une flânerie dans l'Europe des Lumières et des #museum tweets...


L'Herbier de l'université Lyon 1

Plus que quelques jours pour offrir des fleurs patrimoniales ! La campagne de crowdfunding pour la numérisation de l'herbier virtuel du prince Bonaparte s'achève le 13 avril.


Jusqu'au 13 avril.

Un euro donné c'est une planche d'herbier restaurée et numérisée. Grâce aux dons, l'université espère numériser le plus grand nombre possible des plantes séchées de cette collection extraordinaire.
Deuxième plus grand herbier universitaire après celui de Harvard, l'herbier de l'Université de Lyon 1 (lien url) compte plusieurs millions de plantes, dont certaines aujourd'hui disparues. La richesse de cet herbier provient de son état de conservation exceptionnel, de ses collecteurs, botanistes souvent voyageurs, mais également de sa représentativité de la diversité des plantes à fleurs, fougères, champignons, mousses et algues du monde entier. Ces plantes séchées accompagnées d’une étiquette représentent une immense mémoire des campagnes d'observations de la flore réalisées par les scientifiques au cours des siècles passés.
Cette collection, constituée en grande partie par le prince Roland Bonaparte, petit-neveu de Napoléon, a été confiée après sa mort en 1924, à la faculté des Sciences de Lyon.

Pour participer à cette grande campagne de numérisation (ouverte jusqu'au 13 avril 2018), retrouvez la plateforme de dons sur le site fundbyu.org (lien url).
Pour en savoir plus, explorez les riches collections de l'Université Claude Bernard Lyon 1 sur le site des Herbiers de Lyon 1 (lien url).

Les Journées Européennes des Métiers d’Art (JEMA)

Faites-vous rêver en découvrant des métiers uniques, dans des ateliers singuliers. Imaginez-vous relieur ou imprimeur le temps d'une semaine.


Du 3 au 8 avril 2018 dans toute la France.

Initiées et coordonnées par l’Institut National des Métiers d'Art (lien url), les Journées Européennes des Métiers d'Art portent pour ambition la valorisation du patrimoine immatériel et vivant. Elles fédèrent et mobilisent l’ensemble des acteurs du secteur. Les professionnels des métiers d’art sont au cœur de l’événement : portes ouvertes d’ateliers et de centres de formation, expositions, rencontres, démonstrations de savoir-faire, circuits de découverte, etc. Ces journées sont organisées chaque année, dans toutes les régions de France.

Découvrez ou redécouvrez les métiers du patrimoine écrit sur le site de Lectura Plus (lien url).


Un siècle de photographies à Chamonix

Partez à l'ascension de l'emblématique Mont-Blanc et émerveillez-vous des paysages alpins aux côtés de photographes chamoniards.

Jusqu'au 30 mai 2018
à la Maison de la Mémoire et du Patrimoine de Chamonix.
La Maison de la Mémoire et du Patrimoine de Chamonix vous propose une (re)découverte du fonds photographique de la famille Gay-Couttet, déposé aux Archives municipales de Chamonix-Mont-Blanc en 2012. Ce fonds est composé d'environ 12000 photographies (plaques de verre, diapositives, etc) prises entre 1880 et 1980 à Chamonix et dans les Alpes principalement.
Au rez-de-Chaussée, parcourez Chamonix entre 1880 et 1980 à travers le regard d'une dynastie de photographes (Michel, Auguste et Adolphe, Justin et Roland). A l'étage découvrez les grands espaces, la montagne et ses paysages grandioses mais aussi les prouesses sportives (ascensions, escalades, ski, automobile) qui ont fait la renommée de la ville.
Retrouvez le détail des informations pratiques dans l'agenda de Lectura Plus (lien url).

Trajectoires Kanak. Histoires de voyages en Nouvelle-Calédonie.

Embarquez pour la Nouvelle-Calédonie avec Léon Moncelon et découvrez les richesses de la culture kanak.

Jusqu'au
16 septembre 2018 au musée Anne-de-Beaujeu de Moulins.
L’exposition rassemble de nombreux objets très rarement présentés au public, et pour certains entièrement inédits, issus de la collection extra-européenne du musée Anne-de-Beaujeu de Moulins. Les collections kanak, rapportées de Nouvelle-Calédonie pendant la deuxième moitié du 19e siècle par des colons, missionnaires, aventuriers ou scientifiques, rendent compte des rapports politiques, culturels et sociaux  entre la France et sa lointaine terre du Pacifique…
Des objets du musée du Quai Branly – Jacques Chirac de Paris, du musée des Confluences de Lyon, du muséum d’histoire naturelle de Grenoble ou encore du musée Bargoin de Clermont-Ferrand complètent les pièces du musée. Au-delà de la découverte d’objets emblématiques de la culture kanak, l’exposition propose un éclairage original sur le parcours de certains d’entre eux, en suivant les trajectoires de celles et ceux qui ont vécu l’une des dernières grandes vagues d’exploration du globe. Aux côtés d’un colon d’Ygrande, d’un chef kanak rebelle, ou encore d’un enfant métis kanak élevé dans le Bourbonnais, l'exposition invite à une rencontre inattendue, entre la grande région Auvergne-Rhône-Alpes et la culture kanak.
Retrouvez le détail des informations pratiques dans l'agenda de Lectura Plus (lien url).

Un libraire dans l'Europe des Lumières. Marc Michel Rey

Flânez dans la librairie de Marc Michel Rey, figure de la diffusion des textes des Lumières et découvrez les facettes du métier de libraire au 18e siècle.

Jusqu'au 26 mai 2018 à la Bibliothèque de Lyon Part-Dieu.
L’exposition invite à explorer les différents aspects du travail d’un libraire au 18e siècle : sa formation, la fabrication et la distribution des livres, les liens avec les auteurs dont il accepte d’éditer le manuscrit, le rapport à la censure. Les 66 documents exposés (livres imprimés, lettres, portraits, matériel typographique) permettent au visiteur d’entrer dans l’atelier d’un libraire considéré à la fois comme « très renommé » et comme « des plus suspects » par la police, car il contribue à l’édition et à la diffusion européenne des textes les plus hardis des Lumières.

Une exposition virtuelle est ouverte sur le site de la bibliothèque numérique de la ville de Lyon Numelyo : http://numelyo.bm-lyon.fr/expositions_virtuelles.php.


Retrouvez le détail des informations pratiques dans l'agenda de Lectura Plus (lien url).


#Museum Week

Les musées et institutions culturelles exposent aussi sur la toile. L'occasion de découvrir les coulisses, les archives et les objets insolites des collections du monde entier.


Du 23 au 29 avril 2018 sur Twitter.

7 jours, 7 hashtags, avec des thématiques renouvelées chaque jour, portées par des mots-clés : #womenMW, #cityMW, #heritageMW, #professionsMW, #kidsMW, #natureMW, #differenceMW.
Quelles que soient leurs tailles, leurs localisations ou la nature de leurs collections, les établissements ouvriront virtuellement leurs portes aux publics les plus nombreux et les plus diversifiés. Une semaine singulière pour découvrir le patrimoine autrement.

Suivez la "visite" à partir du lundi 23 avril sur Twitter (lien url).


Toujours plus de Lectura Plus !

Retrouvez les expositions et événements du patrimoine écrit de la région Auvergne-Rhône-Alpes dans l'agenda Lectura Plus (lien url) et suivez les actualités du site (lien url) !